Presse

biodechet

Article de Rue89 Lyon : Gestion des biodéchets sur les marchés alimentaires : Lyon en dehors des clous
Particuliers, marchés et restaurateurs : l’association a avancé des solutions de collecte et de valorisation pour chacun de ces producteurs de déchets organiques végétaux. Avec au centre des préconisations, le recours au lombricompostage… Lire


incinérateur

Article de Lyon Capitale : À Lyon, Eisenia veut mettre fin à l’incinération des biodéchets

L’association Eisenia, du nom d’un ver de terre capable de digérer les déchets organiques pour les transformer en précieux humus pour les agriculteurs, a saisi le défenseur des droits pour dénoncer les dysfonctionnements de la gestion des déchets de la Métropole de Lyon. Lire

 

 


poubelle

Article de Mediacités sur la gestion des déchets à Lyon : Poubelles lyonnaises : les effets pervers de la privatisation

Si je gagne au loto, je monte mon quai de déchargement de déchets. Puis, je me prends une manade [un troupeau] de taureaux dans le Sud… Comme Nicollin ! » Au cœur du port Edouard-Herriot de Lyon, Fred se sent comme un poisson dans l’eau. Chauffeur de camion-poubelle pour la Métropole, il vide chaque jour, ici, à l’usine d’incinération de Gerland, ses tonnes d’ordures ménagères collectées dans les rues de l’agglomération. Lire

 

 


biodéchet

Tribune d’Eisenia publiée par Mediacités : Biodéchets : la Métropole de Lyon hors-la-loi ?
L’association Eisenia, qui développe le lombricompostage à Lyon, a saisi le Défenseur des droits pour dénoncer, selon elle, « la mauvaise gestion des déchets par la Métropole ». Ne cherchant pas à stigmatiser les collectivités locales, elle défend un « plan B » pour une gestion écologique, économique et sociale des biodéchets sur le territoire. Lire


Le Zèbre : Saisine


Mairie Lyon 4 Article dans la Salade Lyonnaise : Déchets : quand la Métropole prend des libertés avec la loi


déchetArticle sur le plan B publié par Lyon Capitale : Déchets : la Métropole de Lyon peut-elle faire mieux ?

L’association Eisenia, qui travaille depuis 2013 sur la transmission de techniques de lombricompostage veut proposer un “Plan B” à la Métropole de Lyon pour le traitement des déchets. Lire


compostageArticle écrit par EISENIA dans Les épines drômoise (journal de la FRAPNA)

La présence de vers permet également de se passer de retournement et de matériel agricole coûteux (en carburant et investissement). Les vers retournant et aérant eux-mêmes leur substrat, il n’est plus nécessaire de passer la retourneuse d’andain en agriculture ou de s’armer d’une fourche en compostage urbain. Lire

Salon Article dans la Jeune Chambre Économique de Lyon