QUESTIONS GENERALES

A quoi me sert le lombricompost?

Pour avoir une définition précise du fonctionnement et des qualités du lombricompost, on vous invite à aller lire le mémoire de Vincent Ducasse réalisé au sein de l’asso ( Mémoire Vincent Ducasse). Sinon, grosso modo, le lombricompost apporte les éléments nutritifs dont les végétaux ont besoin pour se développer (et de façon plus large et bénéfique que les engrais issus de la chimie), et sa texture particulière agit comme une « éponge » qui permet de conserver l’eau et de la distribuer lentement, diminuant fortement les besoins en arrosage. Le lombricompost a des qualités proches de l’humus, soit la couche fertile des sols. Donc s’il reste quelques vers dans le lombricompost que vous mettez dans votre potager, no panique, ils ne peuvent qu’être bénéfiques !

J’ai des grosses larves blanches dans mon lombricomposteur, c’est quoi?

Ce sont très probablement des larves de mouches soldats ! On les trouve souvent en été : quand il fait trop chaud, les vers se cachent et ce sont les larves de mouches soldats qui prennent le relai en continuant à décomposer la matière (par contre, il y a plus de mauvaises odeurs) mais ensuite, elles repartent à l’automne. 

J’ai des vers dans mon compost, je fais du lombricompostage?

Euh…ni oui ni non ! Vous avez quelques Eisenia et c’est plutôt une bonne nouvelle pour votre jardin qu’il y ait des vers qui viennent naturellement. Effectivement les vers et de manière générale la faune du sol et les détritivores participent au processus, y compris en compostage classique. Si ils sont en nombre suffisant, et avec des déchets étalés en fine couches, ils peuvent prendre le dessus sur le « phénomène de chauffe », cela devient du compostage à froid, très intéressant, limitant les pertes gazeuses ou liquides. Pour que cela devienne du lombricompostage fait dans les règles de l’art, il faut organiser la migration des vers pour qu’ils soient maintenus en nombre suffisant dans la durée.

LOMBRICOMPOSTEUR COLLECTIF

Comment bien utiliser mon lombricomposteur collectif ?

Si je l’installe dans ma co-propriété, est-ce que ça va attirer des rats?

Si le lombricomposteur est bien utilisé, non. Les rongeurs peuvent, par contre, être attirés si vous mettez à l’intérieur du pain, des croutes de fromage, des gateaux… Pas de panique, même si c’est le cas, ils ne sont pas méchants, ils sont mêmes utiles au processus de décomposition des déchets organiques en broyant les plus gros déchets, en aérant le lombricompost avec leurs galleries… Ils restent mieux ici que dans vos poubelles 😉

Comment bien entretenir mon lombricomposteur collectif ?

C’est assez simple : vous n’avez qu’à mettre quelques coups de fourche par semaine pour bien étaler la quantité de biodéchets sur toute la surface (pousser les déchets qui se sont accumulés devant, vers le fond) et pour aérer un peu le lombricompost. Vous savez que votre lombricomposteur fonctionne bien quand, juste sous votre couche d’épluchures de la semaine, vous avez vos vers. Si l’aspect du lombricompost est très humide voire un peu liquide, il faut rajouter des morceaux de carton ou des feuilles (de la matière carbonée). A l’inverse, principalement en été, s’il est assez sec, vous pouvez l’arroser un peu. Enfin, pour la migration des vers d’un bac à l’autre, allez y petit à petit en déversant un peu d’épluchures dans le nouveau bac , tout en veillant à bien les coller au premier bac pour que les vers migrent plus facilement. Vous pouvez récolter votre lombricompost quelques mois plus tard. S’il est un peu trop humide, faites le sécher au soleil. Et s’il est un peu trop compacté, tamisez le grossièrement.

LOMBRICOMPOSTEUR INDIVIDUEL

Est ce que je peux le mettre dans mon appartement sans que ça devienne irrespirable ?

Oui bien sur, à condition de respecter les règles de bases du lombricompostage ; il y a une légère odeur de “sous-bois” qui apparaît lorsque que l’on ouvre son lombricomposteur, point barre. Les Eisenia ne sont pas fugueurs, vous n’allez pas non plus en retrouver dans votre appartement ou vos toilettes au réveil, ils fuient la lumière donc vous ne les verrez même pas, protégés qu’ils sont dans leur milieu de vie. Ils sont propres, ne sont sujets à aucune maladie et n’en véhiculent pas non plus. Oui, le compagnon idéal (ok ils ne sont pas très affectueux, pour la soirée TV avec les vers sur le canapé, c’est loupé) !

Et mon jus de lombricompost?

Et oui, pour les lombricomposteurs individuels en plastique, vous allez récupérer un peu de jus de compost, dans votre dernier étage, tout en bas. Vous pouvez le diluer avec de l’eau (1/10 de jus) et paf, c’est prêt à l’emploi. Bon, petite nuance à apporter : ce jus de compost est plutôt quelque chose qu’on cherche à éviter. Bah oui, on préfère que les nutriments restent dans le lombricompost qui aura des effets bénéfiques sur le long terme contrairement au jus qui va agir comme un “shot”, et ne être que sur du court terme donc . Pour éviter trop de production de jus, n’oubliez pas d’équilibrer votre lombricomposteur entre matière azotée (vos épluchures) et matière carbonée (morceaux de carton, paille, feuilles…). C’est vraiment le carton que vous allez rajouter qui va éviter que votre lombricomposteur ne se transforme en pataugeoire !