On recherche 2 volontaires en service civique pour la rentrée de septembre, 2 postes de 8 mois minimum, avec des horaires a construire ensemble, entre 28 et 35 h…Vous pouvez passer par le site officiel du service civique ou envoyer vos CV directement à lombricompostage@eisenia.org

  • Un(e) volontaire pour participer à tout un tas d’animations, de constructions et de suivi de lombricomposteurs, de bricolage et de réparations en tout genre, en partie sur Givors et en partie à Lyon et alentour, l’annonce est ici
  • Un(e) volontaire pour retaper de vieux ordinateurs, utiliser et promouvoir les les logiciels libres, fabriquer de borne d’arcades 100% récup’, participer à des ateliers informatiques et de réparations en tout genre, le tout majoritairement tourné vers des publics précaires, c’est le projet Linux et Populus, l’annonce est là

On en profites pour faire une petite mise au point concernant notre position vis à vis du service civique:

C’est vrai, comme beaucoup d’asso, le service civique nous permet d’étoffer notre équipe, chose que nous ne pourrions pas faire sans cette forme hybride et subventionnée entre salariat et bénévolat. Nous sommes parfaitement conscient qu’il est difficile de vivre à Lyon avec un “salaire” de 580€ mensuel. Aussi, nous efforçons de jouer le jeux en faisant des propositions sympa, en laissant une bonne part de liberté dans les taches, en variant les missions, en accompagnant et en formant tout ceux qui passent chez nous. la 15aine de volontaires accueillis depuis 2014, avec qui nous avons continué a travailler par le suite pour la plupart (embauche, participation à l’association) peuvent en témoigner. Il nous arrive de tiquer très fortement quand nous nous apercevons que des assos, voire des collectivités, embauchent à tour de bras des volontaires qui auront des taches répétitives, avec peu d’intérêt, un suivi ultra-léger, des supérieurs autoritaires ou encore qui occupent un poste qui aurait du échoir à un(e) salarié(e). Promis, on fait ce qu’il faut pour ne pas tomber dans ce schéma-là…

Donc….Oui, si vous venez, comme partout ailleurs, vous ne gagnerez pas grand chose, mais y’a des chances que vous repartiez de chez nous en ayant eu un petit aperçu d’écologie pratique et concrète, que vous sachiez manier une fourche, une perceuse, connaître la vie du sol, réparer un ordinateur, discuter écologie avec des public très très variés, et surtout savoir par quel bout prendre ce vieux monde pas bien reluisant pour le secouer et essayer d’en faire quelque chose d’un peu mieux. Et sinon, on travaille, oui, mais on rigole bien aussi.

Vous savez tout, on vous attend à bras ouvert!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *