Meilleurs vœux pour cette nouvelle année. On en profite pour vous dire merci de votre soutien durant cette année pas super facile, COVID oblige, on ne va pas se mentir. Enfin… à Eisenia, on s’est quand même bien éclatés et on est plutôt fiers de notre bilan.

  • 2020, c’est l’arrivée de Florence et de Toufik et donc la création d’une Team 100 % “Eisenia Givors” ; c’est aussi l’embauche de Noémie, Cédric et également le démarrage d’Emma et de Laureline en service civique. Une fine équipe, quoi.

  • 2020, c’est aussi notre branche Linux&Populus qui s’est bien développée : nous avons pu sauver des dizaines d’ordinateurs “obsolètes” que nous avons reconditionnés sous logiciel libre et revendus à des publics majoritairement précaires. Et puis, Linux&Populus c’est aussi l’ouverture en février d’un cybercafé, à Meyzieu, pour lutter contre la fracture numérique. 

  • 2020, c’est une petite trentaine de lombricomposteurs de plus au compteur et une centaine d’animations bricolage/jardinage, en partenariat avec des structures de l’insertion sociale (Le Mas, Aralis, Alynea, les bailleurs LMH, Dynacité, GLH, Semcoda,…), des quartiers (Vaulx-en-Velin, Givors, Meyzieu, Lyon 8ème,…) et des établissements scolaires. C’est aussi le tout premier lombricomposteur XXL pour valoriser les biodéchets d’un marché entier (marché des Vernes, Givors).

  • 2020, c’est le démarrage d’un projet de recherche de 4 ans sur le lombricompostage à Lyon, impliquant l’ADEME, l’ISARA, l’INRAE,  l’INSA, l’université Lyon III et nous-mêmes. Pas mal comme casting. Une façon de compléter et d’affiner notre plan B, qu’on a aussi remanié et présenté au tout début de l’année, juste avant le COVID et les élections municipales.

  • 2020, enfin, c’est des choix primordiaux à faire concernant la gestion des déchets sur notre territoire comme ailleurs. Restez en alerte, surveillez et encouragez les décideurs à faire les meilleurs choix possibles pour notre avenir !

Et 2021 ? On continue sur la même lancée : on va visser, planter, composter, éplucher, arroser, réutiliser,… On va tondre le bitume quoi.  Notre credo : une écologie sociale, concrète et tout-terrain.


Qui dit nouvelle année dit aussi campagne de ré-adhésion.
Pourquoi faut-il ré-adhérer ?
Premièrement, en termes d’assurance, ça vous couvre en tant qu’utilisateur de nos lombricomposteurs ou en tant que bénévole ponctuel. Deuxièmement, ça contribue, en partie, à payer le suivi annuel de tous nos lombricomposteurs. Troisièmement, ça permet à l’association de rester la plus indépendante possible face à ses financements.
Comment ré-adhérer ?
Vous pouvez ré-adhérer via helloasso (https://www.helloasso.com/). Pour information, celles et ceux qui ont adhéré à l’association après l’été, votre adhésion compte également pour l’année 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *